(450) 907-0969 info@loco-mobile.ca

 

Cadillac

Le VUS, Cadillac XT-5 doit se mesurer à une vive concurrence dans le créneau grandissant où l’on a l’embarras du choix.

J’avoue que j’avais très hâte de faire l’essai du Cadillac XT 5 Platinum 2017. Pour moi, Cadillac a toujours représenté le nec plus ultra des véhicules automobiles en Amérique du Nord.

Le XT 5, construit sur une nouvelle plateforme, vient remplacer le SRX de 2016. Au premier coup d’œil, on a plus l’impression que le SRX a changé de nom. Outre la calandre moins massive et plus discrète du XT 5 ainsi que les feux arrière qui se prolongent sur les côtés de la carrosserie, les deux véhicules se ressemblent beaucoup. Cependant, c’est au chapitre du comportement sur la route que le XT 5 se distingue de son prédécesseur.

Le modèle que GM Canada a gentiment mis à ma disposition était le Platinum, le modèle le plus huppé de la gamme. Vêtu de ses plus beaux atours rouge passion, le Cadillac XT 5 Platinum, je dois bien l’avouer, a très belle mine. On a envie de s’installer derrière le volant et de l’emmener en randonnée. Mais, une fois parti, on découvre un véhicule qui nous emmène dans un monde de contrastes jour après jour.

Carrosserie

Visuellement, le Cadillac XT 5 Platinum 2017 est un VUS qui affiche des lignes superbes. À ce chapitre, il se compare avantageusement à la concurrence allemande. C’est encore plus vrai le soir ! En effet, il est tout simplement magnifique avec toutes ces diodes électroluminescentes qui s’allument à l’avant, à l’arrière et sur les côtés. Les optiques, les feux arrière, le toit ouvrant panoramique, l’aileron qui surplombe la lunette, tout est bien intégré.

Cependant, GM aurait pu faire un petit effort pour camoufler un peu plus les bras d’essuie-glace qui viennent légèrement briser l’harmonie de la partie avant. Surtout sur un véhicule dont le prix frôle les 70 000 $ ! Notez que GM n’a pas fait la même erreur pour l’essuie-glace de la lunette, lequel a été complètement escamoté. Si l’on jette un coup d’œil à l’arrière, on remarque que Cadillac a ajouté un petit feu de position dans le haut du pare-chocs; le problème avec ce feu de position, c’est qu’il ne se dégage pas du pare-chocs. Ainsi, en marche arrière, si l’on s’appuie sur un mur ou un poteau quelconque, on risque fort de briser le feu en question. Il est à noter d’ailleurs que le feu était brisé sur mon véhicule d’essai. Alors, avis à ceux qui se procureront un Cadillac XT 5 2017 : faites bien attention quand vous stationnerez le véhicule en marche arrière !

Le Cadillac XT5 Platinum est vraiment bien équipé. On y trouve toute la technologie la plus moderne. Comme vous êtes en mesure de trouver la liste de l’équipement de base sur le site de GM Canada, je vous ferai donc grâce de la nomenclature des accessoires standard qu’on peut y trouver. Cependant, je mets un petit bémol sur le système CUE que, personnellement, je n’ai pas trouvé très convivial. À force de l’utiliser, on y arrive sans doute, mais il faut y mettre le temps.

Cadillac

Chic, de bon goût, mais le confort pourrait être amélioré.

Habitacle à l’image de la carrosserie

Comme la carrosserie du XT 5, l’habitacle est également très soigné. Le cuir est de bonne qualité et cousu à la main, de même que les tapis et le revêtement intérieur. Cependant, quand on s’assoit dans le véhicule, on découvre des sièges vraiment très fermes, et ça détonne avec la suspension plutôt souple du XT 5 Platinum. Mais bon, on ne peut pas plaire à tout le monde et à son frère ! Ces sièges offrent cependant un bon maintien latéral, suffisant du moins pour les capacités du véhicule en courbe. À l’arrière, c’est vaste pour les jambes, mais la position assise un peu plus élevée pourra devenir un problème pour les personnes au grand gabarit. Pour ceux que la suspension trop souple du XT5 leur donne la nausée, il est possible de choisir le mode Sport, lequel, à mon humble avis, va résolument dans le sens contraire. En effet, je ne conseille à personne de prendre l’autoroute Métropolitaine avec la suspension sur le mode Sport car le comportement du véhicule est franchement désagréable. L’idéal se trouverait entre les modes Confort et Sport.

Je me dois de donner toutefois une excellente note à la chaîne audio Bose à 14 haut-parleurs et au toit ouvrant panoramique UltraView; deux éléments qui améliorent sensiblement l’expérience à bord du XT5 2017.

Une mécanique qui fait bien le travail

Le Cadillac XT5 Platinum 2017 est mû par un moteur V6 de 3,6 litres à injection directe de carburant qui développe une puissance de 310 chevaux et produit un couple de 271 livres-pieds. Cette mécanique est jumelée à une boîte de vitesses à 8 rapports très efficace, puisque la consommation moyenne de carburant du véhicule à oscillé aux environs des 9 litres aux 100 kilomètres, ce qui est plus que raisonnable pour un véhicule de près de 2 000 kilos. Cependant, je m’attendais à un peu plus de « punch » de la part du Cadillac XT5.

Si vous avez les moyens de payer 70 000 $ pour un VUS pleine grandeur, je vous conseille de chercher ailleurs; le choix est vaste. Ce n’est pas que le Cadillac XT5 Platinum est un mauvais achat, c’est juste que vous trouverez mieux et plus équipé pour le même prix. À titre d’exemple, il est possible d’obtenir le Volvo XC 90 R-Design pour le même prix que le Cadillac. Et, à mon avis, il n’y a pas de commune mesure entre les deux véhicules, et ce, à tous les chapitres.

Les fleurs

  • Lignes sont superbes
  • Consommation de carburant
  • Chaîne audio
  • Toit UltraView
  • Boîte de vitesses efficace

Le pot

  • Essuie-glaces avant trop visibles
  • Prix
  • Suspension trop souple ou trop ferme
  • Sièges avant trop fermes
  • Feu de position sur le pare-chocs mal positionné
  • Système CUE peu convivial
Aller à la barre d’outils