(450) 907-0969 info@loco-mobile.ca

Certains constructeurs qui ne croyaient pas à l’énergie électrique pour activer leurs véhicules n’ont plus d’autres choix que de développer des modèles électriques pour répondre à la demande du marché… ou démontrer qu’il se conscientise.

BMW Serie 5 hybride plug in

La Serie 5 de BMW est aujourd’hui offerte en motorisation hybride enfichable, tout comme la Serie 3, le X5 et la Serie 7. (Photo : Stéphane Quesnel)

Aujourd’hui, force est de constater que c’est l’avenir incontournable. BMW l’a compris et lançait récemment la nouvelle version enfichable (plug-in hybride) de sa Série 5, l’iPerformance 530e. Et l’on ne s’arrête pas là ! Cette voiture obtiendra bientôt une capacité de charge sans fil!

Il ne faudra plus s’empêcher de brancher la voiture pour la recharge. Au lieu de cela, vous positionnez simplement la voiture sur une plaque de recharge inductive branchée sur une prise murale. BMW affirme que la plaque de chargement est sûre à utiliser à l’extérieur. On garera donc simplement le nez du véhicule au dessus d’une bobine qui, par champs magnétique alternatif génèrera de l’électricité pour charger la batterie en moins de 4,0 heures. Aussi, le chargement conventionnel pourra également être utilisé.

L’hybride 530e iPerformance courante

Depuis quelques mois, BMW offre l’hybride 530e iPerformance courante ; celle qu’on doit brancher rendu à destination pour faire le plein d’électricité. C’est le type de modèle qu’on arrive à utiliser en mode électrique seulement durant une vingtaine de kilomètres, puis qui passe en mode hybride, à motorisation qui alterne entre l’assistance électrique et à essence pour nous laisser aller jusqu’où on le souhaite sans tracas. Bon, on n’a rien révolutionné, mais BMW arrive enfin à égalité, un modèle à la fois, avec les constructeurs de tête.

La bavaroise s’adapte pour répondre notamment aux marchés dans différentes grandes métropoles européennes plus restrictives en matière d’émissions de GES.Hiver comme été, pour rouler davantage sur le mode purement électrique, il s’agit d’utiliser le climatiseur avec retenue. (Photo : Stéphane Quesnel)

Le 530e iPerformance comporte un quatre-cylindres 2.0 litres turbo en ligne couplé en parallèle avec un moteur électrique. Le moteur électrique est intégré à la transmission, dans ce cas une automatique à 8 rapports, qui transmet aux roues arrière (d’autres modèles offrent toutefois cette énergie juxtaposée à la transmission aux quatre roues). La puissance maximale du système combiné est de 248 chevaux et 310 pieds de couple qui permet de passer de l’arrêt à 100 km/h en 6,2 secondes. Durant l’alimentation purement électrique, on peut atteindre les 140 km/h sans activer le moteur à essence.

Le réglage de l’iPerformance 530e comprend trois modes boutons : Auto eDrive, Max eDrive et Battery Control pour contrôler le flux d’énergie entre le moteur à essence et le moteur électrique selon les conditions de conduite.

La batterie au lithium-ion de 9,2 kWh peut être rechargée en moins de sept heures à l’aide d’une prise de courant standard de 120 volts, tandis qu’une station de charge BMW de 240 volts réduit ce temps à moins de trois heures. Grâce à l’emplacement de la batterie sous le siège arrière, l’espace de coffre n’est pas affecté.

 

Aller à la barre d’outils