(450) 907-0969 info@loco-mobile.ca

 

Genesis

Hyundai ne laissera pas ralentir à cause des idées préconçues de ceux qui perçoivent la marque coréenne comme «bas de gamme». La New York Concept illustre le savoir-faire du constructeur à son meilleur.

La marque Genesis s’envole seule, sans Hyundai, comme les Acura, Infiniti et Lexus l’avaient fait dans le passé. C’est à Hanam, en Corée du Sud, que Genesis ouvrira son tout premier studio dans un méga complexe commercial. Un peu comme Porsche a fait récemment, au Quartier Dix30. On veut se donner un «standing» de rêve avec les modèles comme la G90 limousine, la G80, et la G80 Sport qui y seront exhibés.

Plus près de chez nous, au Québec, c’est le Groupe Albi qui compte ajouter l’une de ces boutiques à ses marques automobiles. On a d’ailleurs choisi le Carrefour Laval comme premier emplacement.

À Toronto, le New York Concept

Au Salon canadien de l’automobile, qui se tiendra à compter de la semaine prochaine, à Toronto, la berline sportive de luxe «New York Concept», de Genesis, attire l’attention sur la future direction du design grâce à son expressive et raffinée «Athletic Elegance», vue d’abord dans le concept Vision G et en production avec la berline de luxe Genesis G90. Reconnaissant la nature sportive et agile de la marque Genesis, le concept hybride génère beaucoup de couple à partir d’un moteur 2.0 T-GDi couplé avec une transmission automatique à 8 rapports. L’extérieur de la voiture présente une interprétation élégante d’un véhicule de performance luxueux, défini par des proportions bien équilibrées et des traitements de surface raffinés. À l’intérieur, elle combine la technologie de pointe avec le luxe, opposant l’électronique innovatrice contre les matériaux artisanaux.

Hyundai Elantra

Une Elantra GT à cinq portières. Gageons que les automobilistes québécois apprécieront.

Hyundai Accent : une première mondiale

En plus de la nouvelle sous-compacte, Accent, que l’on dévoilera, en première mondiale, la nouvelle Elantra GT fera ses débuts à Toronto. Conçue, développée et testée en Europe, l’Elantra GT 5-portes, est désormais plus longue, plus large et plus basse. S’appuyant sur un châssis très rigide composé, à moitié, d’acier à haute résistance, elle illustre le potentiel d’amélioration de la qualité, de l’isonorisation, de la sécurité et de la sensation de conduite, selon Hyundai. Elle est proposée en deux versions, soit munie d’un moteur à quatre cylindres produisant 161 chevaux ou dans une nouvelle variante « Sport » équipée d’un moteur GDI turbocompressé de 201 chevaux couplé à une transmission à double embrayage à 7 rapports.

Aller à la barre d’outils